Biographie

Atypique. C’est peut-être le premier adjectif qui vient à l’esprit pour tenter de remplir une mission presque impossible : résumer le parcours de Jérémy Larroux, alias Laylow. Après une série de EP, ce jeune homme originaire du sud, que rien ne prédisposait à trouver sa voix et sa voie dans le milieu du hip-hop, a fait coup double en réalisant deux albums concepts, « Trinity » et “L’Étrange Histoire de Mr Anderson » couronnés d’un impressionnant succès populaire où dans un univers fortement imprégné par le monde du septième art – « Matrix » n’est jamais loin, « Fight Club » ou l’univers abracadabrant de Tim Burton surgissent ici et là –, l’homme décline un rap crépusculaire et rétrofuturiste, teinté de mélancolie et de poésie du quotidien. Alors que sous le nom de son alter ego Mr Anderson, il réalise les clips de certains de ses contemporains (et copains), Laylow sait qu’il peut viser encore plus haut.