Biographie

Une fin, c’est toujours un nouveau départ. Adieu Columbine, le collectif rennais à géométrie très variable passé maitre dans l’art de porter haut l’étendard de la mélancolie sur fond de hip-hop – au sens XXL du terme –, bonjour les disques et les tournées sous son seul surnom. Sur fond de musiques qui embrassent l’éclectisme à pleine bouche – rap bien sûr, mais aussi reggae, pop ou electro, en particulier le temps d’une collaboration avec le légendaire Cerrone sur le daftpunkien « On Ira » –, ce garçon d’un quart de siècle raconte sans fard un quotidien et des émotions qui jouent aux « Montagnes Russes ». Alors, finies les parties de « Cache-Cache » pour mieux partager ces doutes et ces espoirs, ces joies ou ces peines que vivent pas mal de jeunes gens de sa génération – mais pas que. Attendu au tournant, Lujipeka a déjà trouvé sa place : une place de choix.