Biographie

Certaines mauvaises langues ont trop vite raillé le titre du précédent disque de Miles Kane, citoyen de sa Gracieuse Majesté parti vivre sous le soleil californien. Car le copain de l’Arctic Monkeys Alex Turner – pour rappel, ils sont les éminences grises de The Last Shadow Puppets – est loin d’avoir reçu un « Coup De Grace ». Pour preuve, son quatrième album solo paru en janvier dernier, où l’homme rappelle qu’il est bien un membre éminent de cette incroyable lignée de songwriters britanniques – de Ray Davies à Noel Gallagher, en passant par Paul Weller. Avec « Change The Show », il jongle ainsi avec une soul et une pop vintage pour mieux ressusciter avec élégance l’Angleterre conquérante des années 1960. Gageons que sous le soleil d’Europavox, Kane va faire un festival.