MOURN

MOURN

Mardi 5 octobre 21h50
La Coopérative de Mai
GRATUIT

Biographie

Espagne — Rock

Qui aurait pu imaginer que les deux guitaristes et chanteuses Carla Pérez Vas et Jazz Rodríguez, nées en 1996, passeraient du statut d’amies de lycée en 2012 à celui de groupe – avec Antonio Postius à la batterie et Leia, la sœur de Jazz à la basse – qui allait triompher au niveau international ?

C’est en 2014, alors qu’ils étaient tous mineurs, qu’ils ont enregistré leur premier album, avec un coût de production minime de 400 euros, le Bleach de l’indie catalan.  Immédiatement les médias internationaux se sont prosternés, en particulier Pitchfork qui est tombé amoureux des chansons Otitis et Silver Gold, désignée comme l’une de ses chansons de l’année.

La musique de Mourn a toujours été brute, directe et addictive, et résonne des échos de groupes comme Nirvana, Fugazi ou PJ Harvey, et bien que ses membres aient évolué et gagné en nuance au fil des ans, ils ont su ne jamais perdre la fraîcheur de leurs jeunes débuts.

Dans leur récent album Self Worth, ils nous font présentent la meilleure collection de chansons de leur courte mais intense carrière. Ce quatrième album parvient à être mature mais pas ennuyeux, ambitieux sans être égocentrique, et les met en position de conquérir le monde. Antonio a quitté le groupe en cours de route, invoquant des problèmes irréconciliables, notamment une dispute amère avec sa précédente maison de disques qui aurait « kidnappé » son deuxième album, une affaire qui a amené tous ses protagonistes au tribunal. Malgré ces péripéties, le succès reste tel qu’on a l’impression que s’il existe un groupe de guitare en Europe capable de sauver la musique indépendante de l’ennui et de la complaisance, c’est bien Mourn.

Retour à la programmation